Lettre d’information #41 juin 2019

By 1 juin 2019 juin 2nd, 2020 NEWSLETTERS

Vos adhésions et dons partent directement pour les programmes d’aide au développement en Inde du sud que l’association Namasté a choisi de soutenir. Voici l’actualité des trois projets que vous aidez. Merci.

De nouveaux murs à l’école pensionnat KSV de Kalkeri

Cela fait maintenent plus d’une dizaine d’années que Namasté soutient financièrement le programme KSV. L’ école est située en pleine forêt, près du petit village rural Kalkeri, à quelques kilmoètres de Dharwad (Inde du Sud). Plus de 200 enfants, tous issus de milieux très défavorisés, sont accueillis
dans cette structure privée fondée par des Franco-canadiens et des Indiens. Les hottes en terre qui servent de dortoirs, de salles de classe, de cuisine, de bibliothèque et autres sont petit à petit reconstrtuites en brique, avec un sol en dur… ce qui simplifie grandement la vie des résidents : fini le sol poussiéreux et surtout les reconstructions nécessaires suite aux fortes moussons dans la région. Cette année, c’est le grand hall, le Yogashala, qui est en reconstruction, voilà qui va améliorer les conditions de repas des enfants : 250 personnes (encadrement compris) à nourrir en même temps, matin, midi et soir, il faut que ce soit convivial !

L’école KSV propose un programme éducatif particulier où l’enseignement de la musique et des danses traditionnelles jouent un rôle essentiel pour l’épanouissement des enfants.

Merci aux lycéens du Caousou

Le lycée du Caousou à Toulouse a décidé cette année d’organiser sa marche de solidarité au profit de l’association Namasté, et deux autres ONG locales. Les élèves nous ont remis un chèque de 3105 euros le 13 juin dernier. Nous tenons à remercier tous ces élèves qui ont fait sponsoriser leurs kilomètres parcourus (21 km, bravo !) pour soutenir KSV.

Beautiful Bags : Un carnet de commandes bien rempli

Un grand merci à Brigitte et aux étudiantes de l’ESG qui nous ont aidé à faire connaître les Beautiful Bags et à vendre ces sacs à des commerçants, écoles et entreprises.
Merci aux clients finaux qui, par leur commande, assurent l’activitéde l’atelier Deepa. Namasté soutient cet atelier de couture et impression textile uniquement en lui assurant des commandes(pas de don financier). Merci à : Yva Océan indien, Pom Optiquelunettes, Benefactor, le Caousou, Fourcas-Hosten et d’autres commercants et entreprises…

Dans l’atelier Deepa (programme Belaku, au sud de Bangalore), six femmes se retrouvent tous les jours dans une maison traditionnelle de leur village aménagée en atelier de couture et de teinture. C’est là que sont fabriqués les Beautiful
Bags, ces sacs en coton imprimés au tampon, que vous pouvez commander
et personnaliser avec votre logo. Pour vous-même, pour offrir ou pour votre entreprise, commandez des sacs à votre goût : 50 sacs minimum, à partir de 2,80€ l’unité, transport compris.

Ecole KSV :
Et si vous parrainiez un enfant ?

Vous pouvez vous impliquer directement auprès de l’école KSV de Kalkeri en devenant parrain d’un des enfants du pensionnat.

Plus d’info sur www.ksv.org.in
Grâce à vos dons et adhésions, Namasté verse annuellement un minimum de
16 000 euros à l’école. Ce budget est aujourd’hui destiné aux frais liés à l’alimentation (achat de nourriture, salaires des employés de cuisine, charges électricité et eau dans les locaux).

Projet Belaku : du turn over chez les Gelathis

Les Gelathi, c’est ainsi que sont dénomées les femmes formées à l’éducation des enfants et aux bases de l’hygiène et de la santé par l’association Belaku. Non éduquées, dans une zone rurale reculée, ces femmes ont accès à une formation et un travail, grâce à cet encadrement : elles assistent les maîtresses dans les crèches des villages et jouent un rôle d’assistante sociale en rendant visite aux familles. Un travail qui reste peu rémunéré (dans les limites des moyens de l’association) mais qui a le mérite de prouver à ces femmes qu’elles ont un rôle à jouer dans le développement de leur village et qu’elles peuvent gérer de l’argent, sortir de chez elles, plannifier l’éducation de leurs enfants…

Du «woman empowerment» qui fonctionne bien, tellement bien que
les Gelathi quittent régulièrement le projet pour démarrer dans la vraie vie active. Tant mieux pour elles, mais, pour Jyothi et Theja, les responsables de l’encadrement, cela revient à renouveller les recrutements, encore et toujours, car il faut assurer une permanence assidue auprès des enfants dans les crèches…
On salue leur persévérance !

Belaku trust

Le programme Belaku soutenu par Namasté comprend deux volets : l’aide à l’artisanat (avec notamment les ateliers qui réalisent les Beautiful bags), et l’aide à l’éducation : sept femmes des villages de la région concernée (à 3 heures au sud de Bangalore) sont formées à l’éducation des enfants dans les crèches. Elles secondent les maîtresses fonctionnaires qui sont souvent absentes. Elles sont aussi formées pour visiter les familles et jouer le rôle d’assistantes sociales . Elles vont par exemple donner des conseils sur l’hygiène, peser les bébés, conseiller les femmes enceintes…

Les vacances d’été arivent bientôt en Inde et Namasté finance le summer camp qui se tiendra pendant dix jours : cette année des bénévoles interviendront avec des projets théâtraux. Pour les plus petits, des jeux sont organisés. Autre projet à mettre en place : un concours de potager avec un don de graines de légumes.

Merci aux entreprises !

Merci à nos sponsors 2016-2017 :
ALTIZO
BTSG
SOFICOR
SOGIMEX

Namasté se met à la disposition des entreprises intéressées pour présenter les programmes à soutenir. Outre l’idée de contribuer à une action de solidarité, la déduction d’impôt est aussi un argument intéressant.